Native mobile apps

Premiers pas avec Capacitor... dans le monde réel

Débutant
Conférence

Ah, Capacitor, quelle belle idée, une alternative à Cordova plus facile à utiliser, utilisable dans n’importe quel framework, complètement intégré à la prochaine version d’Ionic… Ben non, au moins au début, l’idée de Capacitor me laissait sceptique. J’ai passé les deux dernières années a développer des PWA, alors la pensée de devoir revenir à faire des applications hybrides ou native me paressait simplement obsolète. Dans ma tête j’avais mis Capacitor dans la case techno cool qui ne m’intéresse pas dans la vraie vie. Mais à ce moment j’ai relu avec attention leur site et j’ai vu une ligne qui m’a séduit: Build web apps that run equally well on iOS, Android, Electron, and as Progressive Web Apps. Hmmm, si je pouvais prendre une PWA et générer à partir d’elle une appli native Android, une autre iOS et une implémentation Electron en bonus, ça pourrait être carrément cool ! J’ai donc décidé de teste Capacitor sur certaines de mes PWA pour voir si je pouvais les transformer en applications natives. Et ce talk est le retour d’expérience de ce processus, mes premiers pas avec Capacitor, ce qui a marché et ce qui n’a pas marché, et surtout ce que j’ai appris dans le processus.